photos illustrant l'article de blog sur le métier de décorateur

Vous souhaitez vous former au métier de décorateur ? Vous êtes peut-être sur le point de créer votre entreprise et de vous lancer dans cette aventure ? Seulement voilà, vous vous posez une multitude de questions. Vous êtes en reconversion professionnelle ? Vous devez alors demander des enquêtes métier à des professionnels… Malgré vos demandes, les professionnels de la déco ne vous répondent pas … Je suis moi-même très souvent contactée pour répondre à vos questions. Comme de nombreux professionnels du métier, je manque de temps pour répondre à toutes les sollicitations de manière individuelle. Pourquoi répondre à Karen et laisser Laëtitia sur la touche ? C’est pas juste ! C’est alors que j’ai eu l’idée d’écrire un article de blog pour répondre à vos questions sur le métier de décorateur. Bonne lecture à vous !

Crédit Photos : Canva

Démarrer votre activité Déco

Quelles sont les compétences et connaissances les plus importantes pour exercer le métier de décorateur ?

Selon moi, voici les compétences et qualités qui vous seront indispensables dans votre activité de décorateur d’intérieur :

  • capacité d’adaptation
  • créativité
  • capacité à gérer un projet
  • bonne capacité d’écoute

Mais avant tout, vous exercerez le métier d’entrepreneur. Pour cela : autonomie, disponibilité, persévérance, sens de la communication et prise de décision feront partie de vos meilleures qualités.

Comment se faire connaître ?

Je ne vais pas vous énumérer la liste des actions à faire. Mais pour résumer, je dirai ceci : « Oser parler de votre activité de décorateur ». A vous de voir de quelle manière vous êtes le plus à l’aise et en phase pour parler de votre entreprise. Je vous invite aussi à découvrir cet article (article publié prochainement) : Décoration d’intérieur : pourquoi utiliser la communication digitale pour développer votre entreprise ?

Quelles assurances faut-il contracter ?

Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte le type de prestations que vous allez proposer à vos clients. Je vous recommande le livre de Karine Mazeau : Démarrer son activité déco. Dans ce livre, l’auteure consacre un chapitre entier sur le choix d’une assurance professionnelle.

Pour ma part, j’ai une activité de conseils en aménagement intérieur et décoration. Je ne réalise ni travaux, ni suivi de chantier chez mes clients. J’ai souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle (RC PRO). J’ai fais appel à un cabinet de courtage en assurance lorsque j’ai créé mon entreprise pour être accompagnée au mieux dans le choix de mon assurance.

A quelle rémunération approximative peut-on prétendre en débutant ?

La voilà « LA QUESTION » sur la rémunération … Tout d’abord, il faut bien prendre en considération, qu’à partir du moment où vous créez votre entreprise, vous n’avez pas de statut salarié (sauf dans certains cas de société). Par conséquent, vous n’avez pas de salaire fixe à chaque fin de mois, ni de congés payés, ni de prise en charge pour la mutuelle, la prévoyance, les tickets restaurant …

Votre rémunération, que ce soit à vos débuts ou après plusieurs années, ne dépendra que de vous et de vos actions pour trouver des clients. Sans client, pas de rémunération ! De plus, vous êtes désormais entrepreneur, il faut avoir à l’esprit que le CA (chiffre d’affaire) encaissé ne correspond pas à votre rémunération. Il faut aussi prendre en compte vos diverses charges, cotisations URSSAF, impôts …

Pour vous aider sur ce sujet de la rémunération, je vous conseille de nouveau le livre de Karine Mazeau : Démarrer son activité déco. Le chapitre N° 3 vous sera d’une grande utilité pour déterminer les tarifs de vos prestations et ainsi pouvoir générer votre CA et enfin votre rémunération souhaitée.

Pour ma part, j’ai fais le choix durant mon 1er exercice comptable de ne pas me rémunérer et de continuer à percevoir mes allocations chômage. Cela m’a permis de me constituer une trésorerie. Je précise que je ne suis pas en micro-entreprise mais en société (SARL Respire & Décore).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une semaine de stage en décoration d’intérieur : déroulé et ressenti

Crédit Photos : Respire & Décore

Comment puis-je me préparer au mieux à exercer ce métier de décorateur ?

Pour vous préparer au mieux au métier de décorateur, je pense qu’il faut avoir bien conscience que vous ne serez pas uniquement décorateur. En effet, à partir du moment où vous osez vous lancer pour créer votre entreprise, vous aurez plusieurs casquettes :

  • Commercial : pour trouver vos clients, mettre en valeur vos offres
  • Comptable / Administratif : gestion des devis, factures, TVA …
  • Community Manager : gestion marketing et communication
  • Webdesigner : gestion du site internet
  • Chef d’entreprise : gestion de votre entreprise au quotidien
  • Décorateur

Alors, bien entendu, je vous conseille de déléguer certaines de ces casquettes pour pouvoir vous consacrer à votre cœur de métier : la décoration !

Exercer le métier de décorateur d’intérieur

Combien d’heures travaillez-vous par semaine ?

Tout dépend des semaines, des projets en cours et de ce que j’ai défini en amont pour mon entreprise. Il n’est pas simple de répondre à cette question car chaque entrepreneur aura défini des objectifs différents et un niveau de rémunération différent.

Parfois, certains entrepreneurs exercent leur activité de décorateur en activité complémentaire. C’est d’ailleurs mon cas. J’ai fais ce choix car il me correspond. Par contre, il m’est très utile de savoir le temps que je passe à travailler pour ma société. Pour cela, j’utilise un tracker de temps. Ce petit outil m’aide aussi beaucoup pour savoir le temps passé sur mes différents projets. Voilà l’outil en question : Toggl Time Tracker.

Quels logiciels utilisez-vous ?

Voici une liste des logiciels que j’utilise dans mon quotidien de décoratrice :

  • CANVA PRO
  • Sketchup PRO
  • KOZIKAZA
  • Logiciel Facturation / Comptabilité : QUICKSBOOKS (la commercialisation s’arrête en France d’ici fin 2023); je suis donc en pleine recherche d’un nouveau logiciel
  • ACTIVE CAMPAIGN
  • TAILWIND (pour mon activité de Blogeuse Déco)

Je détaille mes logiciels de manière plus précise dans cet article : Décoration d’intérieur : pourquoi utiliser la communication digitale pour développer votre entreprise ? (l’article sera en ligne très prochainement)

Quelles sont les principales demandes de vos clients ?

Lorsque j’ai démarré mon activité, j’ai eu des demandes de clients auxquelles je n’aurai pas pensé. Par exemple, mes tout premier clients ont fait appel à mon Agence Respire & Décore pour des conseils pour le choix des rideaux pour leur pièce de vie. Sachant qu’ils avaient des types d’ouvertures très différentes et qu’ils recherchaient une harmonie (baie vitrée, porte fenêtre, fenêtre). Cette demande particulière m’a amené à créer une prestation « spéciale » pour répondre à ce besoin : il s’agit du Conseil Déco, prestation que je propose encore à l’heure actuelle.

A ce jour et après 1 an et demi d’activité, il m’arrive de refuser certaines demandes très spécifiques. En effet, j’ai défini deux types de prestations pour mon activité. Les demandes qui ne rentrent pas du tout dans le cadre de mes prestations ne sont pas acceptées.

Comme vous pouvez le comprendre, j’ai fais évoluer mes prestations en fonction du développement de mon entreprise. Les choses ne sont jamais figées. A vous d’être en phase avec vos prestations. Il est aussi important de savoir dire NON lorsque vous n’êtes pas alignés avec la demande des clients.

Crédit Photos : Canva

Existe t-il des contraintes ? Comment faites-vous pour les surmonter ?

De mon point de vue (et ce n’est que mon point de vue, il ne faut pas oublier que nous sommes tous différents et que nous avons tous des visions différentes), la principale contrainte est la recherche constante de clients pour réussir à vivre de son activité de décorateur. Je n’ai pas un profil commercial et c’est pour moi, l’aspect du métier que je trouve le plus contraignant.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Tables ou œuvres d’art ? La folie des tables en bois et résine époxy

Connaissant mes faiblesses, j’ai fait le choix d’exercer mon métier de décorateur en activité complémentaire. Pour réussir à gérer mes deux activités (salariée et activité d’entrepreneur), j’exerce un emploi salarié avec horaires modulables. Cela me permet de pouvoir gérer mes RV clients en semaine et pas seulement en soirée ou le samedi. Ainsi, je peux concilier une bon équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle.

Quels conseils pourriez-vous me donner pour exercer ce métier de décorateur ?

A l’heure où j’écris cet article, je suis encore toute novice dans le métier. Cependant, voici mes conseils après 1 an et demi d’activité :

  • déterminer vos forces et vos faiblesses et n’hésitez pas à travailler sur ces deux aspects
  • préparez-vous à faire preuve de patience à vos débuts, le temps de développer votre réseau et votre activité
  • croyez en vous et en votre projet
  • faites en sorte de bien vous entourer et n’hésitez pas à déléguer
  • faites attention aux conseils de votre entourage. N’oubliez pas que vos proches projettent leurs propres peurs sur vous !

Avantages et inconvénients du métier de décorateur

Avantages

Selon moi, voici les principaux avantages du métier :

  • pouvoir exprimer votre créativité
  • exercer un métier passion
  • vivre l’aventure entrepreneuriale
  • créer des projets uniques et personnalisés
  • pouvoir aider vos clients, ce qui est source de satisfaction
  • grâce à vous, les personnes se sentent mieux chez elles

Inconvénients

Parmi les inconvénients, je dirai :

  • travailler seul à la maison
  • travailler en solo : toute la gestion administrative prend du temps (relances clients, factures impayées …)
  • l’aspect passion du métier qui peut générer des difficultés à faire des coupures
  • l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle peut être difficile à trouver
  • la prospection continue pour trouver de nouveaux clients (dans notre métier, nous ne signons pas de contrat mensuel avec nos clients comme dans certaines professions)
  • les sollicitations constantes des proches pour leur projet, en mode gratuit … Et oui, notre activité intéresse de nombreux personnes car chacun a un habitat ! (petit conseil au passage : ne travaillez jamais gratuitement !)

Crédit Photos : Respire & Décore

Pour conclure

Dans cet article, j’ai répondu à une première partie de questions qui me sont régulièrement posées. L’article étant déjà pas mal long, j’ai préparé un article complémentaire dans lequel je vous partage mon retour d’expérience. Vous pouvez retrouver tous mes articles sur le métier de décorateur dans la catégorie « Entrepreunariat ».

Je vous conseille aussi la lecture de l’article écris par ma jeune stagiaire Victoria : Une semaine de stage en décoration d’intérieur : déroulé et ressenti. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à partager l’article.


Et surtout, n’oubliez pas ! Le plus important est de vous créer une déco qui vous plaît et qui vous ressemble ! Ah ! j’oubliai, si ça vous tente, je vous invite à rejoindre mon Groupe Facebook pour échanger autour de la Déco, vos idées, vos questions ou même vos problématiques… Pour rejoindre le groupe, c’est très simple, il vous suffit de cliquez-ici !


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à épingler  les images sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Besoin d’un accompagnement personnalisé pour votre projet d’aménagement intérieur & décoration ?
Contactez-moi pour un appel découverte gratuit !
Vous pouvez même prendre directement rendez-vous sur le site.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :-)

Laisser un commentaire

Métier décorateur d’intérieur : réponses à toutes vos questions !